Vous êtes ici

Concert de O-Celli et Duo Solot à Paris

25 Avril 2017
 - cliquer pour agrandir
© DR | DR

Ô-Celli

Sébastien Walnier, Jorin Jorden, Jean-Pierre Borboux, Yoorie Lee, Corinna Lardin, Shiho Nishimura, Emmanuel Tondus, Alexandre Beauvoir : violoncelle.
 
À l’aise dans leurs chaussons, les Ô-Celli investissent le domaine de la danse. De la valse à la musique latino en faisant un détour par le ballet russe et le tango, Ô-Celli s’en va danser un pied entre l’Europe et l’Amérique latine. Ô-Celli est né de la passion de huit violoncellistes pour cette vibration presque surnaturelle; chambristes ou concertistes, ils parcourent un répertoire de compositions originales, d’arrangements « sur mesure », allant de Bach à Strauss, en passant par John Williams et Heitor Villa-Lobos. Tous font partie des meilleurs orchestres belges.
 
Programme (durée: 50 min.)

  • Johann Strauss : Ouverture de la Chauve-souris
  • Igor Stravinsky : Oiseau de Feu
  • Astor Piazzolla : Tangos (Sinfonia en Tango, Milonga del Angel, Muerte del Angel)
  • Arturo Marquez : Danzon n°2

 
En janvier 2012, Harold Noben dédie à Ô-Celli l’oeuvre Valse, créée à la Monnaie durant l’un de leurs premiers concerts. Fiers du succès de cette pièce, ils proposent au compositeur de leur écrire un tryptique sur le thème de la danse. Deux compositions voient donc le jour en 2013 : Pavane et Tarentelle. Cette trilogie a été composée avec le soutien de la Fédération Wallonie- Bruxelles.
 

Duo Solot

Pierre Solot : piano / Stéphanie Salmin : piano
 
Pierre Solot et Stéphanie Salmin, en couple à la ville comme à la scène forment le Duo Solot. Lauréats du Concours International de piano 4 mains de Valberg, ils jouent dans les plus grandes salles de Belgique, dans toute l’Europe et jusqu’en Asie. Le récital s’ouvre par la transcription de la Symphonie du Nouveau Monde d’Antonin Dvorák (1841-1904). L’oeuvre d’un homme de Bohème à qui on avait demandé de trouver une identité à la musique américaine. Ensuite, l’Amérique de George Gershwin (1898-1937), avec la transcription pour 4 mains de sa célèbre Rhapsody in Blue, une des oeuvres des plus marquantes du XXe siècle, qui allie la musique classique et le jazz. Gershwin est un musicien américain dans toute sa complexité, un bel exemple de métissage culturel, juif russe imprégné d’influences afro-américaines. Enfin, Scott Joplin, et trois de ces ragtimes, mélange de forme classique et de déhanchés jazzy: les rythmes d’une Amérique qui, au début du XXe siècle, se crée une musique bien à elle, fruit des mélanges qui ont forgé ce continent moderne.
 
Programme (durée: 50 min.)

  • Antonin Dvorak : Symphonie du Nouveau Monde (transcr. par A.Dvorak)
  • Georges Gershwin : Rhapsody in blue (transcr. H.Levine)
  • Scott Joplin : Ragtimes

Adresse

46, Rue Quincampoix
75004 Paris
France
Carte

Personne de contact

LENOIR Anne , Directrice du Centre Wallonie-Bruxelles à Paris

Dernière mise à jour

28/03/2017

Service

Pays

France

Continent

Europe