Actualités

Burkina Faso : Évaluer pour accroître les performances des politiques de santé

Pour illustrer le rayonnement de la coopération académique et scientifique des établissements d’enseignement supérieur de la Fédération Wallonie-Bruxelles, chaque semaine, l'ARES présente un projet de recherche ou de formation sélectionné en 2020.

Aujourd’hui direction le Burkina Faso, avec une recherche destinée à institutionnaliser la démarche évaluative au service des politiques de la santé. Cette recherche est dirigée par Elisabeth Paul (ULB) et Olivier Sossa (Université Ouaga 2).
 
Le besoin d’évaluer les politiques publiques n’est plus à démontrer. Cette étape permet de rendre des comptes mais aussi d’améliorer la mise en œuvre de toute forme d’initiative.
 
Ce projet s’inscrit dans une démarche de renforcement des capacités d’évaluation, dans un pays où cette procédure n’est pas systématique. Il contribue à améliorer les politiques de santé publique à travers l’institutionnalisation d’une pratique évaluative de qualité. Tous les aspects du processus d’évaluation sont abordés : la conception, la coordination, la qualité scientifique et méthodologique et l’utilisation.
 
Les pratiques évaluatives sont questionnées afin de mieux cerner les personnes impliquées, leurs capacités, leurs intérêts et leurs interrelations. À terme, le projet proposera des recommandations relatives à l’amélioration de la pratique évaluative et son institutionnalisation dans le secteur de la santé publique afin d’apporter un appui au développement des capacités des personnes impliquées.
 
Elisabeth Paul explique l’origine de ce projet, ses objectifs et l’impact qu’elle et l’ensemble des partenaires du projet espèrent obtenir.
(interview réalisée le 2 juillet 2020, par visioconférence)
 

 
Retrouvez les actualités de l'enseignement supérieur en Fédération Wallonie-Bruxelles sur le site de l'ARES.

Dernière mise à jour
18.09.2020 - 11:29
Retour