Vous êtes ici

Concerts du quartet 'Houben-Houben-Liégeois-Rassinfosse' au Vietnam

 - cliquer pour agrandir
En célébration du 25e anniversaire des relations bilatérales Vietnam/W-B, et à l’occasion des Fêtes de la FWB, la Délégation générale Wallonie-Bruxelles au Vietnam organise 2 concerts du Quartet « Houben – Houben – Liégeois – Rassinfosse ».

Agenda

  • le 25/09 à 20h à l’Académie Nationale de Musique du Vietnam à Hanoi (77 Hào Nam, Hà Nội)
  • le 28/09 à 20h à l’Opéra de Hochiminh-ville (7, Công trường Lam sơn, P. Bến Nghé, Quận 1, Hochiminh-ville)

 

Composition

  • Steve Houben - saxophones & flûte
  • Grégory Houben - trompette & voix
  • Jean-Louis Rassinfosse – contrebasse
  • Quentin Liégeois - guitare

 
A Hanoi : avec les invités spéciaux

  • Quyen Van Minh, saxophoniste
  • Quyen Thien Dac, saxophoniste

 
Cette formation propose la rencontre sur scène d’un père et de son fils, unis par une même culture, un même amour pour leur répertoire et évidemment, une grande tendresse. Pas de doute, ils se connaissent et le dialogue musical se construit aussi aisément que dans la vie. 
 
Steve Houben a joué avec des artistes légendaires tels que Chet Baker, Mike Stern, George Coleman, Gerry Mulligan, Clark Terry, Jon Eardley, Joe Newman, etc… Sa musicalité, son sens de l’improvisation et du swing, sa créativité sans cesse renouvelée, font de lui un artiste connu et reconnu sur le plan international et une figure emblématique du jazz belge. Il a enregistré sous son nom une trentaine de CD: du bop le plus orthodoxe à la fusion la plus électrique en passant par la relecture du swing, le travail avec orchestre à cordes, les ambiances "européennes" ou le mélange avec les  musiques du monde (musiques traditionnelles d’Europe, du Maghreb et du Brésil). Steve Houben a été professeur de saxophone au Conservatoire Royal de Bruxelles et directeur au Conservatoire de Liège (2012-2014). Il est actuellement chargé de mission.
 
Grégory Houben est un artiste aux multiples facettes. Trompettiste de formation, son cœur balance toujours entre musique et théâtre, entre jazz et chanson française, entre sa Belgique natale et le Brésil, où un voyage à 17 ans lui a donné l’envie de se consacrer à la musique. Il  crée alors qu’il est encore au Conservatoire et se découvre une passion pour le chant. De nombreuses formations suivront: son premier trio de jazz avec Quentin Liégeois et Samuel Gerstmans, Après un rêve avec Julie Mossay, Brazz avec Maxime Blésin, et bien entendu la Houben’s Factory, un groupe à formation variable, voyageant entre les compositions du père et du fils, improvisant sur les mêmes standards.
 
Pour les seconder dans cette aventure deux figures incontournables du jazz belge:

  • le contrebassiste Jean-Louis Rassinfosse, sideman très recherché dont on peut apprécier le lyrisme et le son de basse tellurique sur une centaine de CD, a travaillé avec la plupart des musiciens belges et étrangers : Toots Thielemans, Philip Catherine, Jacques Pelzer, Sadi, Michel Herr, Steve Houben, Eric Legnini... Il a aussi accompagné de nombreux solistes étrangers : Pepper Adams, Tete Montoliu, Richard Galliano, Mike Mainieri, Sal Nistico, Clifford Jordan, Philly Joe Jones, Kirk Lightsey, Charlie Mariano, Michel Pettrucciani, Randy Brecker et surtout, pendant une période de dix ans, Chet Baker pour de nombreuses tournées en Europe et 6 CD dont quatre en trio avec Philip Catherine. De 1988 à 2017, il a été professeur au Conservatoire Royal de Bruxelles. Il joue actuellement avec le trio "L'Âme des poètes", le duo avec le pianiste classique Jean-Philippe Collard-Neven, le quintette de Bart Quartier, l'European Swing trio, le trio avec John Ruocco et Félix Simtaine…
  • le guitariste Quentin Liégeois, Django d’or 2009 dans la catégorie Jeunes Talents, premier prix de guitare jazz au Conservatoire de Bruxelles. Il se produit actuellement avec Pascal Mohy, Grégory Houben, Philip Catherine, Alexandre Cavalière, Chrystel Wauthier, Tcha Limberger, l’EYJO (European Youth Jazz Orchestra), Alexandre Tripodi, Robert Jeanne et Daniel Willem…

 
Comme invités spéciaux:

  • Quyen Van Minh est l'icône du jazz au Vietnam où il poursuit une carrière artistique de premier plan. Saxophoniste, il a joué le rôle de pionnier en mettant en place une formation professionnelle de jazz au Vietnam, dès 1989. Depuis plus de 40 ans, son saxophone résonne du nord au sud du Vietnam. Quyen Van Minh donne de nombreux concerts tant au Vietnam qu'à l’étranger et ce en compagnie de musiciens de  jazz de renommée internationale.
  • Né en 1979 à Hanoi, Quyền Thiện Đắc est le fils unique du saxophoniste Quyen Van Minh. Suivant les traces de son père, il commence la clarinette à 12 ans. Après avoir terminé ses études à l’Académie de Musique du Vietnam, il continue son parcours aux Etats-Unis grâce à l'obtention d'une bourse lui permettant d'étudier pendant 3 ans au Berklee College of Boston. En 2011, il obtient également un master en musique en Suède. Quyen Thien Dac développe son propre langage, élaboré sur base de la culture vietnamienne. Il métisse la musique traditionnelle et le langage contemporain jazz, et prône que toute évolution musicale ne peut se construire que sur les bases solides de la tradition et de la culture millénaire. Parler d'hier avec une langue d'aujourd'hui traduit sa conception et son ambition musicale.