Vous êtes ici

Contribution à la production de masques Made in Rwanda pour faire face à la pandémie de coronavirus

 - cliquer pour agrandir
(C) APEFE
Les bénéficiaires du Programme d’Appui à l'Apprentissage sur le lieu de Travail - IGIRA KU MURIMO contribuent à la production de masques Made in Rwanda pour faire face à la pandémie de coronavirus.

Le port du masque facial dans les lieux publics est une des mesures que le Gouvernement du Rwanda a prises pour limiter la propagation du COVID-19. Dans le cadre de la politique Made in Rwanda, le Gouvernement a encouragé la production de masques faciaux par les producteurs locaux afin d’en assurer la disponibilité à un prix abordable. Certaines entreprises qui collaborent avec le Programme d’Appui à l'Apprentissage sur le lieu de Travail dans le secteur de la couture participent à cette initiative et offrent des opportunités d’emploi à certains jeunes lauréats et apprentis du programme.

Apparel Manufacturing Group (AMG) fait partie des entreprises de couture et confection de vêtements autorisées à produire des masques. AMG est un investissement collectif de plus de 40 micro-entreprises de confection de vêtements, dont 10 collaborant avec le Programme d’Appui à l'Apprentissage sur le lieu de Travail. Le groupe produit des vêtements modernes, pour hommes, femmes et enfants, des sous-vêtements, ainsi que du linge de maison, comme des draps. Cependant, à cause de la pandémie de coronavirus, toutes les entreprises impliquées ont suspendu leur travail habituel pour produire des masques faciaux.

Avant de rejoindre Apparel Manufacturing Group, trois des 10 sociétés ci-dessus avaient créé une entreprise commune "Couture du Moment". Cette entreprise a embauché 6 lauréats du programme IGIRA KU MURIMO en tant qu'employés permanents dont 2 participent à la production de masques faciaux.

"Chaque membre de "Couture du Moment" possède une très petite entreprise de couture qui ne pourrait probablement pas se conformer aux exigences et aux normes de AMG. Nous encourageons les propriétaires de petites entreprises à s’unir et créer une entreprise plus grande pour croître rapidement. Cela peut même aider à faire face aux impacts du coronavirus sur nos entreprises. L'initiative du Gouvernement de prioriser la production locale de masques faciaux par le biais de la politique Made in Rwanda, dans le but de réduire la dépendance à l'égard des importations, constitue un énorme avantage pour les entreprises impliquées dans le secteur de la couture”, a déclaré Solange Nyiraneza, propriétaire de l’atelier de couture TWIZERANE, l'une des petites entreprises membres de "Couture du Moment"".

Les lauréats de la formation en alternance qui ont trouvé un emploi dans la production de masques faciaux sont reconnaissants au Programme d’Appui à l'Apprentissage sur le lieu de Travail pour les compétences acquises. "Je fais partie du personnel à temps partiel engagé pour produire des masques faciaux. Je suis chargée de produire environ 150 masques faciaux pour près de 5 000 RWF par jour. Si je n’avais pas été soutenue par le programme, je pourrais faire partie de certains jeunes qui sont aujourd'hui en difficulté à cause de la crise du coronavirus", explique Nibishaka Clotilde Hadidja, l'une des diplômées du programme de l’école d'EFPT de Ngarama.

Jeannette Mukandayishimiye fait partie des apprentis de l'école d'EFPT Cyondo à Nyagatare qui n'a pas pu retourner dans sa famille après une formation en entreprise à Kigali en raison des mesures de confinement. Elle fait partie des 187 apprentis de la 2ème promotion de formation en alternance du programme IGIRA KU MURIMO qui terminaient leur deuxième trimestre de formation en entreprise dans différents districts après un premier trimestre de formation à l’école. Elle a continué à travailler à "African Sewing Club", où elle suivait une formation en entreprise, pour contribuer à la production de masques faciaux. Jeannette produit un minimum de 250 masques faciaux et gagne 10 000 FRW par jour.

"En 3 semaines, j'ai gagné environ 200 000 FRW. J'ai réalisé que le programme IGIRA KU MURIMO est la clé principale qui me manquait pour débloquer des opportunités d'emploi. Je suis très motivée pour terminer la formation en alternance et j’encourage les jeunes à rejoindre ce programme pour acquérir des compétences qui correspondent aux besoins du marché du travail ", explique Jeannette Mukandayishimiye.

Pour s'assurer que les entreprises locales répondent à la demande et vendent les masques au détail à des coûts abordables, le Gouvernement envisage de motiver les opérations dans le secteur de la couture. "Rwanda Food and Drug Authority (FDA)" a publié la liste des 24 entreprises locales officiellement autorisées à fabriquer des masques faciaux parmi d'autres équipements de protection individuelle contre la propagation du Coronavirus. La production journalière par les producteurs locaux est estimée à 290 000 pièces par jour. Le prix de détail des masques faciaux ne peut excéder RWF 500 par pièce.

Avec le soutien de la Coopération Belge au Développement (DGD) à travers l'APEFE, le Programme d'Appui à l'Apprentissage sur le lieu de Travail - IGIRA KU MURIMO, qui est la phase pilote de la Politique d'Apprentissage sur le lieu de Travail, est conjointement mis en œuvre par le Ministère de la Fonction Publique et du Travail (MIFOTRA) et la Fédération du Secteur Privé (PSF) en collaboration avec différentes parties prenantes. Le programme vise à soutenir le rôle du secteur privé et des prestataires de formation dans la mise en œuvre de la formation en alternance au Rwanda pour garantir que les compétences des jeunes en soient renforcées an adéquation avec le marché de l’emploi, afin de contribuer à la croissance économique du Rwanda.