Vous êtes ici

Coopération transrégionale Champagne-Ardenne-Wallonie

La Ministre Tillieux et le responsable frontalier à la MGEN Patrick De Baere - cliquer pour agrandir
La Ministre E.Tillieux et le Patrick De Baere, Responsable frontalier à la MGEN
Un séminaire transrégional s'est tenu à Namur le 19 novembre. il s'agissait de renforcer les coopérations en matière de soins de santé et dans le domaine du médico-social.

Resserrer les liens entre la Wallonie et la Champagne-Ardenne et renforcer leurs coopérations en matière de soins de santé et dans le domaine médico-social, telle était l’ambition affichée par le séminaire transrégional qui a réuni près d’une centaine d’élus, d’experts et de professionnels au cœur de la capitale wallonne.
Les 2 Régions, unies par une longue tradition d’échanges et de partenariats solides, ont déjà réalisé plusieurs avancées remarquables au sein de la coopération franco-belge en matière de santé, notamment avec la création d’une Zone organisée d’accès aux soins transfrontaliers (ZOAST) dans les Ardennes, qui permet aux patients résidant dans la bande des 20 km de part et d’autre de la frontière d’accéder aux soins dans des établissements de santé définis, sans obstacle financier ou administratif. La ténacité des partenaires et la collaboration étroite entre les acteurs wallons et des Ardennes françaises ont permis d’aboutir à un mode de gestion simple et pragmatique, reconnu comme un exemple à suivre pour les autres ZOAST situées le long de la frontière franco-belge.
 

"Si les obstacles d’ordre législatif sont peu à peu levés, des freins subsistent pour que soit véritablement établie une communauté de santé transfrontalière harmonieuse" a déclaré Jean-Paul Bachy, le Président du Conseil régional de Champagne-Ardenne. Des règles de remboursement différentes, la mobilité des patients qui peut déséquilibrer la capacité d’accueil de certains services de santé ou encore la migration des professionnels entraînant une diminution à l’accès aux soins, notamment dans les zones rurales, sont autant d’obstacles à l’objectif fondamental qui est d’assurer l’accès à des soins de qualité et à proximité de leur lieu de vie aux habitants du territoire transfrontalier.
Pour trouver des solutions à ces problèmes et accroître l’efficacité des services, il convient au préalable de bien connaître l’offre disponible et les besoins exprimés de part et d’autre de la frontière et de mettre en évidence les complémentarités entre les deux territoires. C’est à cet exercice incontournable que se sont livrés les participants du séminaire, dont les conclusions serviront de matière première au groupe de travail transrégional mis en place à cette occasion.

 
Par ailleurs, la Ministre wallonne de la Santé, des Affaires sociales et de l’Egalité des Chances, Eliane Tillieux, a rappelé la signature de l’accord-cadre franco-belge sur la coopération sanitaire transfrontalière et celui entre la Wallonie et la France pour l’accueil des personnes handicapées, deux outils qui facilitent les procédures administratives et financières et jettent les bases d’une coopération transfrontalière approfondie entre la France et la Belgique. Elle a aussi présenté les compétences en matière de soins de santé que la Wallonie, comme suite à la 6e réforme de l’Etat belge, s’apprête à récupérer : parmi celles-ci figurent la politique hospitalière et de l’aide aux personnes handicapées, les questions relatives au vieillissement de la population ou encore les soins de première ligne. Ces nouvelles compétences s’accompagnent d’un transfert financier de l’ordre d’1,4 milliard d’EUR. "Relever les défis liés au vieillissement de la population et à l’aide aux personnes handicapées s’inscrit d’emblée parmi nos priorités de coopération" a déclaré Eliane Tillieux.
Enfin, les deux Régions ont répété combien elles défendaient et soutenaient l’intégration de la dimension "santé" dans le futur programme opérationnel Interreg V France-Wallonie-Vlaanderen pour 2014-2020. Les fonds européens sont, en effet, un réel levier pour la mise en œuvre de projets communs entre la Champagne-Ardenne et la Wallonie.
«"Les perspectives de coopération sont donc prometteuses ! " a conclu Jean-Paul Bachy.

 
Plus d'infos :

  • Danielle Pilon, Chargée de Mission coopération transfrontalière et relations bilatérales avec la Wallonie, Conseil régional de Champagne-Ardenne : +33.3.26.70.86.34, dpilon@cr-champagne-ardenne.fr ;
  • Stéphane Cools, Attaché principal, Relations bilatérales avec la France, Wallonie-Bruxelles International : +32.2.421.85.12, s.cools@wbi.be

 

 

Dernière mise à jour

04/12/2013

Tags

Wallonie