Vous êtes ici

Effets du Covid-19 sur le programme d’Appui à l'Apprentissage sur le lieu de Travail/IGIRA KU MURIMO

 - cliquer pour agrandir
(C) APEFE
L'épidémie mondiale de coronavirus (COVID-19) affecte non seulement notre santé, nos vies et nos économies, mais aussi le marché du travail et le secteur de l'éducation.

Bien que les impacts varient selon les pays, le programme d’Appui à l'apprentissage sur le lieu de travail - IGIRA KU MURIMO n'est pas épargné par les effets de la pandémie. Le programme a mis en place de nouvelles activités pour s'adapter à la situation.

Le premier cas de COVID-19 au Rwanda a été confirmé le 14 mars 2020. Depuis le 15 mars 2020, le gouvernement du Rwanda a lancé des mesures de prévention contre la propagation de COVID-19. Les mesures initiales comprenaient la fermeture des écoles, des lieux de culte et l’interdiction de rassemblements, et il était conseillé aux gens de travailler à domicile dans la mesure du possible. Du 21 mars au 3 mai, des mesures préventives plus strictes ont été prises, notamment le confinement de chacun à son domicile, la fermeture des frontières, l'interdiction des déplacements entre les villes, l'arrêt des transports en commun et la fermeture de presque toutes les entreprises.

À partir du 4 mai 2020, les activités qui avaient été arrêtés ont repris, en plus de l'agriculture, des marchés alimentaires, des services bancaires et de la santé qui étaient les seules activités tolérées pendant presque deux mois de confinement. Le gouvernement du Rwanda exhorte la population à continuer de respecter les mesures préventives contre la transmission du COVID-19, notamment la distanciation sociale, le port du masque facial et le lavage fréquent des mains. Cependant, les écoles resteront fermées jusqu'en septembre 2020 et les déplacements entre les provinces sont toujours interdits.

Jusqu'à présent, selon le Ministère de la Santé, 44.245 tests COVID-19 ont été effectués au Rwanda, et 287 personnes ont été testées positives depuis le 14 mars 2020, dont 164 sont guéries. Toutes les personnes qui ont été en contact avec des personnes testées positives au COVID-19 sont retrouvées, isolées et testées.

Les mesures visant à atténuer les effets de COVID-19 ont eu de nombreuses répercussions sur le programme d’Appui à l'apprentissage sur le lieu de travail. 187 apprentis terminaient leur deuxième cycle de formation en entreprise dans différents districts après un premier cycle de formation en milieu scolaire. Le programme a aidé ceux qui étaient loin de chez eux à pouvoir se loger et à se nourrir pendant la période de confinement.

La plupart des activités du programme consistent à renforcer les capacités des parties prenantes à travers des sessions de formation et des ateliers. Étant donné que plusieurs de ces activités ne pourront pas être mises en œuvre en raison de la distanciation sociale, le programme a commencé à appuyer les partenaires à mettre en place des actions d'apprentissage à distance.

En collaboration avec la Croix-Rouge, une formation en ligne sur COVID-19 est en cours pour les chefs d'entreprise. Aussi, les directeurs de 11 écoles pilotes suivront une formation en ligne sur la gestion des écoles professionnelles organisée par le Centre International de Formation de l’OIT, et l'équipe du programme effectue une enquête auprès des écoles pilotes pour préparer l’élaboration de formation en ligne en collaboration avec les formateurs des écoles techniques et professionnelles.

Bien que plusieurs actions d'enseignement à distance soient entreprises par le Ministère de l'Éducation, par le biais de la radio, de la télévision et d'Internet, l'accès à ces services est un problème pour la plupart des apprentis issus de familles pauvres. Dans le cadre du programme, différentes activités sont organisées pour améliorer l'apprentissage à distance pour toutes les parties prenantes et pour les étudiants, comme l'acquisition de tablettes pour l'enseignement à distance des chefs d'entreprise, des instructeurs en entreprise et des apprentis; ainsi que le développement d'une plate-forme d'apprentissage en ligne pour Imanzi Business Institutute (IBI) de la Fédération du Secteur Privé, chargée du développement des capacités du secteur privé. IBI sera également soutenue pour développer du contenu de formation en ligne pour le développement des capacités des entreprises en matière d'accès au soutien post-pandémique du Gouvernement, en matière d'accès au financement et de développement des entreprises.

Le plus grand impact de la pandémie est socio-économique, et il s'agit d'un impact important sur le programme car son objectif principal est de s'assurer que les jeunes acquièrent les bonnes compétences pour être employés ou créer leur propre emploi. Les entreprises en situation difficile ne pourront pas embaucher de nouveaux apprentis et créer une entreprise sera très difficile pour les diplômés de la formation en alternance. Par conséquent, en plus d'appuyer le Ministère de la Fonction Publique et du Travail dans la réalisation d'une évaluation de l'impact de COVID-19 sur l'emploi, le programme aidera les jeunes formés à créer leurs coopératives et entreprises et à s'assurer qu'ils contribuent au développement socio-économique du Rwanda.

Avec le soutien de la Coopération Belge au Développement (DGD) à travers l'APEFE, le Programme d'Appui à l'Apprentissage sur le lieu de Travail - IGIRA KU MURIMO, qui est la phase pilote de la Politique d'Apprentissage sur le lieu de Travail; est conjointement mis en œuvre par le Ministère de la Fonction Publique et du Travail (MIFOTRA) et la Fédération du secteur privé (PSF) en collaboration avec différentes parties prenantes. Le programme vise à soutenir le rôle du secteur privé et des prestataires de formation dans la mise en œuvre de la formation en alternance au Rwanda pour garantir que les compétences des jeunes en matière d'employabilité soient renforcées afin de contribuer à la croissance économique du Rwanda.