Vous êtes ici

Participation de deux boursiers burundais au congrès de la "WCPT" à Genève

 - cliquer pour agrandir
(c) Apefe
Félix Nindorera et Ildephonse Nduwimana, kinésithérapeutes boursiers APEFE/WBI, en formation à la Faculté des Sciences de la motricité de l’UCL, ont participé au congrès de la « World Confederation for Physical Therapy » à Genève du 10 au 13 mai.

Félix Nindorera et Ildephonse Nduwimana sont deux kinésithérapeutes boursiers APEFE/WBI, actuellement en formation de master 2 à la Faculté des Sciences de la motricité de l’UCL. Ils effectuent ces études dans le cadre du « Programme de développement de la médecine physique et de réadaptation » (MPR) au Burundi, qui est exécuté depuis 2011 en partenariat entre l’APEFE, le Ministère burundais de la Santé Publique et l’ONG burundaise COPED, sur un financement de la Direction Générale coopération au Développement et Aide humanitaire (DGD).

C’est dans ce cadre qu’ils ont participé au congrès de la « World Confederation for Physical Therapy » (WCPT) à Genève du vendredi 10 au lundi 13 mai 2019, durant lequel ils ont présenté des communications scientifiques : 

  • Félix Nindorera a présenté 2 sujets: « Strenghtening rehabilitation leadership in line with WHO rehabilitation 2013 agenda » et « The effectiveness of walking versus other physical exercices for chronic stroke survivors ».
  • Ildephonse Nduwimana, lui, a présenté un exposé intitulé « Effectiveness of walking versus mind body therapies in chronic low back pain: a systematic review end meta-analysis ».

 
À la fin de ces études de master en septembre prochain, il est prévu que ces 2 boursiers débutent à Bujumbura un doctorat en Sciences de la Motricité. Ces communications scientifiques dans des congrès internationaux font partie intégrante de leur formation et sont obligatoires dans leur parcours de doctorant.   
 
Dès septembre, ces deux doctorants seront basés à Bujumbura, au sein de l’Ecole Nationale en Kinésithérapie et Réadaptation (ENKR) récemment construite à l’Institut National de Santé Publique (INSP) du Burundi par le programme de développement de la MPR.
Ils donneront des cours à l’école de kinésithérapie tout en animant par leurs travaux le « Centre National de Recherche en Réadaptation » (CNRR) qui occupe un étage du bâtiment de l’ENKR. Ils seront co-supervisés dans leur thèse par le Prof. Jean Louis Thonnard de l’UCL et par Oyéné Kossi, Docteur en kinésithérapie également formé à l’UCL et en poste à l’Université de Parakou (Bénin). 
Ils bénéficient pour mener à bien ce doctorat d’une bourse de 4 années qui leur a été accordée par WBI à la demande de l’APEFE et de l’UCL dans le cadre du programme « B4 » (Bénin – Burundi – Burkina Faso – Belgique).
 
Ce congrès est l’occasion pour ces deux futurs doctorants de nouer des contacts avec leurs pairs venus du monde entier et d’assister à de nombreux exposés scientifiques dans leur domaine de formation.
 

Témoignages 

Ildephonse : " Le congrès WCPT 2019 m’a permis d’affiner mes connaissances sur l’actualité en clinique et dans la recherche en kinésithérapie et réadaptation. J’ai présenté les résultats de mon travail et j’ai discuté avec les autres professionnels sur mon projet de thèse qui débutera en septembre 2019 à Bujumbura ; ils ont admiré le projet et m’ont encouragé. Je remercie sincèrement l’APEFE qui m’a soutenu pour pouvoir participer à ce congrès."
 
 
Félix : " Ce congrès a été d’une grande valeur pour moi. Après la présentation orale devant un grand public, des échanges m’ont permis de comprendre que notre projet B4 est sur une bonne voie de réussite mais il faut toujours penser au financement et implications des bénéficiaires, 2 enjeux majeurs pour la pérennité d’un projet. Les échanges avec les présidents d’associations internationales des kinésithérapeutes et des responsables kiné en Neurologie (Afrique du SUD, Région Est Africaine, Afrique de l’Ouest, Haïti, Australie, Suisse, Canada, Japon et USA) m’ont apporté des idées sur le renforcement de notre Association des Kinésithérapeutes Burundais (AKB), sur la collaboration en recherche etc. Je remercie vivement Prof Jean Louis pour sa supervision des travaux et son assiduité ainsi que APEFE pour avoir financé ce congrès."
 
Rdv sur le site de l'Apefe pour d'autres nouvelles de la coopération au développement de Wallonie-Bruxelles.