Vous êtes ici

Porter la voix des Wallons et des Francophones au sein des Institutions européennes

Thierry Delaval, Délégué général Wallonie-Bruxelles auprès de l'Union européenne - cliquer pour agrandir
Thierry Delaval, Délégué général Wallonie-Bruxelles auprès de l'Union européenne - © J. Van Belle - WBI
C’est au cœur du quartier européen, dans un bâtiment situé au 65 de la rue Belliard à Bruxelles, que siège la Délégation générale Wallonie-Bruxelles auprès de l'Union européenne.

La Délégation générale Wallonie-Bruxelles auprès de l’Union européenne est la voix des Wallons et des Francophones au sein des institutions européennes. Elle est intégrée au sein de la Représentation permanente de la Belgique auprès de l'UE aux côtés des Services publics fédéraux et des différentes représentations des autres Régions et Communautés de Belgique. Elle est le lien entre les représentants des gouvernements et administrations de Wallonie-Bruxelles et ceux de l’UE (Conseil et représentants des Etats membres, Commission, Parlement européen et Comité des Régions).

Véritable tribune de Wallonie-Bruxelles dans les arcanes européens, la Délégation générale joue un rôle d’exploration, d’information, de préparation et de coordination. Elle participe entre autres aux différents groupes de travail du Conseil de l’Union européenne pour y représenter et défendre les positions belges établies de commun accord entre les cabinets ministériels et les administrations fédérales, régionales et communautaires concernées. Ce travail se fait en étroite collaboration avec le Département Union européenne de Wallonie-Bruxelles International (WBI).

Au sein de la Délégation générale auprès de l’Union européenne et du Département Union européenne de WBI, trois diplomates et dix agents assurent au quotidien le rôle de coordination et de représentation de la Wallonie et de la Fédération Wallonie-Bruxelles. En 2018, ce sont plus de 300 notes de fonds qui ont été rédigées et près de 40 réunions d’une des formations du Conseil qui ont été préparées.

Une présence indispensable de Wallonie-Bruxelles dans les décisions européennes

Thierry Delaval assume une mission diplomatique à la tête de la Délégation générale. « Dans le cadre européen, nos actions se déroulent dans un contexte multilatéral et particulièrement intégré. Les contacts avec les institutions européennes passent toujours dans un circuit diplomatique. Il est important que la Communauté française (terme officiel désignant la Fédération Wallonie-Bruxelles) et la Région Wallonne aient leur propre corps diplomatique pour accéder au processus décisionnel européen », explique-t-il.

L’approche de Wallonie-Bruxelles s’inscrit tout au long du processus décisionnel européen. « Nous représentons la partie d’un Etat, précisément une partie des compétences d’un Etat. L’Europe étant compétente dans toute une série de matières qui sont aussi celles de la Région Wallonne et de la Fédération Wallonie-Bruxelles, notre présence est indispensable dans le processus d’élaboration commune du droit européen et de toutes les politiques européennes », estime Thierry Delaval.

 

Le Département Union européenne de Wallonie-Bruxelles International

Le Département Union européenne de WBI agit en soutien à la Délégation générale auprès de l’UE. Comme le dit Luc Paque, Directeur du Département UE de WBI: « Notre mission consiste à participer à la préparation des positions adoptées par la Belgique au sein des réunions de coordination. Le Département assure également la gestion et la mise à jour du réseau des correspondants "Europe" dans les administrations et cabinets. L’eurocoordinateur de WBI veille à la transposition en droit interne des directives européennes et au respect du droit européen en matière d’aides d’État ».

Dans le processus décisionnel au niveau de l’UE, la coordination des entités belges est un facteur essentiel. La collaboration et le fonctionnement interne au sein de nos deux entités – Wallonie et Fédération Wallonie-Bruxelles – constituent des leviers importants pour peser sur le plan européen.

« Ce processus de coordination s’opère à trois niveaux : le niveau de concertation avec le Fédéral, le niveau de concertation entre les entités fédérées et le niveau de concertation avec les administrations sectorielles », rappelle Jean-Claude Henrotin, Inspecteur général au Département Union européenne de WBI.

 

Renforcer la Wallonie et de la Fédération Wallonie-Bruxelles auprès de l’UE

Les gouvernements de la Wallonie et de la Fédération Wallonie-Bruxelles s’inscrivent très volontairement et très significativement dans la dynamique européenne. « C’est ainsi que dans leurs déclarations de politique, nos deux gouvernements se sont engagés à porter à l’échelon européen une vision ambitieuse d’un projet renforcé et orienté vers la construction d’une société européenne respectueuse des droits fondamentaux et de la justice sociale et environnementale », souligne Pascale Delcomminette, l’Administratrice générale de WBI.

La nouvelle Commission européenne présidée par Ursula Von der Leyen fait face à de nombreux défis. « Que ce soit le Cadre financier pluriannuel, la réforme de la Politique agricole commune, le défi climatique, la transition numérique, les réformes économiques et sociales, le développement de normes écologiques, sociales et démocratiques ou encore la réalisation des objectifs de développement durable. Afin de consolider l’articulation des politiques de la Fédération Wallonie-Bruxelles et de la Wallonie avec les politiques européennes, les Gouvernements entendent renforcer leur positionnement auprès de l’Union européenne et poursuivre le renforcement de leur action dans la défense des intérêts wallons et francophones à l’échelon européen », ajoute Pascale Delcomminette.

L’importance de la Délégation générale auprès de l’Union européenne et du Département Union européenne de WBI prennent tout leur sens dès lors qu’au 1er semestre 2024, soit à la fin de cette législature, la Belgique et ses entités fédérées exerceront la Présidence du Conseil de l’Union européenne.