Vous êtes ici

Premier défilé parisien pour le jeune créateur bruxellois Giuseppe Virgone

 - cliquer pour agrandir
Ce 17 janvier, la mode masculine du jeune créateur bruxellois Giuseppe Virgone a rayonné à Paris, dans le magnifique décor de la Délégation générale Wallonie-Bruxelles. Immersion côté coulisses et côté scène.

En cet après-midi de janvier, la tension est à son comble à la Délégation générale Wallonie-Bruxelles de Paris. Giuseppe Virgone, jeune créateur bruxellois, y présente son premier défilé à l'étranger, dans le cadre de la semaine de la mode masculine. Diplômé en arts plastiques, il a préféré la voie de la mode à celle de la scénographie, sa première passion. Bien que ses créations soient déjà vendues dans le quartier Dansaert, LE quartier de la mode bruxellois, et qu'il habille le chanteur Mustii, talent de la scène musicale de Wallonie-Bruxelles, cette première incursion dans le monde de la mode parisienne est à la fois source de stress et d'excitation pour le jeune styliste.
 
Dans les coulisses, les mannequins se préparent, effectuent les derniers essayages. Giuseppe Virgone affine les détails de dernière minute, revoit une dernière fois avec ses mannequins le parcours qu'ils devront suivre, discute avec les photographes et vidéastes qui immortaliseront le défilé des meilleurs cadrages possibles. Gardant un oeil sur chaque aspect du défilé, il donne l'impression d'être partout à la fois, dans un calme olympien.
 
Début de soirée, les invités arrivent petit à petit, et la salle ne tarde pas à se remplir. Tant la presse spécialisée que les inconditionnels du créateur, tous sont au rendez-vous pour admirer ce premier défilé parisien. Les lumières se tamisent enfin et une musique "mystique" se fait entendre. Aucun doute, nous entrons dans l'univers de Giuseppe Virgone. Les mannequins se succèdent alors, présentant ses créations inspirées à la fois des moines du 15ème siècle et des personnages de la mythologie. Un style brut, majoritairement noir, où le cuir et le néoprène sont rois, où le vêtement est plutôt long, apportant un côté monacal aux silhouettes.
 
"L'univers est situé dans l'une des parties la plus froide sur Terre, où aucune civilisation ne pourrait y survivre mais un groupe de personnes y ont posé leur drapeau. Un Drapeau d'un blanc éclatant épousant cet espace enneigé, un drapeau imposant comme un autel où règne une croyance où des actes incompréhensibles prennent forme. Le manque de luminosité a entraîné les habitants à se créer des histoires en dessinant des fresques sur leurs vêtements. Des histoires d'une vie fantasmée pour sortir de leur quotidien. Chaque habitant part en pèlerinage solitaire pour se recentrer dans la foi et se reconstruire mentalement de l l'épreuve que la vie lui a imposée." Giuseppe Virgone
 
Quand les lumières se rallument, l'assistance revient peu à peu à la réalité et la très brève apparition du styliste pour saluer son public ne fait qu'accentuer cette impression de rêve laissée par ce défilé aux allures mystiques.
 
De quoi attiser la curiosité pour les prochaines présentations de Giuseppe Virgone, un créateur à suivre!
 
 

 

Dernière mise à jour

26/01/2018

Service

Tags

Mode

Pays

France

Continent

Europe