Vous êtes ici

Tchéquie/Wallonie-Bruxelles: nouveau programme de travail

Jakub Dürr, vice-Ministre tchèque des Affaires étrangères et Pascale Delcomminette, Administratrice générale de Wallonie-Bruxelles International - cliquer pour agrandir
Jakub Dürr, vice-Ministre tchèque des Affaires étrangères et Pascale Delcomminette, Administratrice générale de Wallonie-Bruxelles International (c) J. Martens - WBI
En application de l’Accord-cadre de coopération signé le 28 mars 2001 entre la République tchèque et la Communauté française/Wallonie, la 5e session de la Commission mixte permanente s’est tenue à Bruxelles les 9 et 10 janvier.

Cette cinquième session s'est tenue sous la coprésidence de Madame Pascale Delcomminette, Administratrice générale de Wallonie-Bruxelles International et Monsieur Jakub Dürr, vice-Ministre tchèque des Affaires étrangères.
 
Après quinze ans de collaboration fructueuse, celle-ci se poursuit à travers cette commission mixte dont le programme de travail y afférant s’étend de 2017 à 2019 et retient des projets s’articulant autour de la recherche – source première de progrès, d’innovation et d’emploi -, la construction européenne et la diversité culturelle. Ces thèmes ont été choisis en raison de la grande similitude de destin des deux partenaires : non seulement dans leur histoire partagée, leur rôle de carrefour culturel mais aussi dans les défis communs en matière de développement économique. Pour illustrer cette coopération :

  • Des projets en matière d’environnement dont la promotion des achats publics durables et l’éco-exemplarité des services publics
  • Echange d’expérience & de bonnes pratiques en matière de gestion touristique des villes patrimoniales (Histoire – culture – gastronomie)
  • Echange culturel dont l’exposition à Florennes sur le château national Becov et la châsse de Saint-Maur
  • Promotion de la langue tchèque et française à travers notamment la présence de lectrices de part et d’autre
  • Echange de bourses
  • Echange d’expériences relatif au Programme Interreg de l’UE

 
Les deux Parties poursuivront également la défense des valeurs communes : le dialogue interculturel, la protection, préservation et promotion du patrimoine culturel, le développement du rôle de la société civile - intervenant comme complément aux actions menées par les pouvoirs publics et par le secteur privé -, la défense et la promotion de l’Etat de droit et des droits de l’homme qui reposent sur la dignité et l’émancipation de la personne, notamment pour ce qui concerne la réglementation du travail, la protection sociale et le développement durable, les droits de l’enfant et l’égalité entre les personnes et en matière de genre. 

Dernière mise à jour

12/01/2017

Continent

Europe