Vous êtes ici

Antimony déclenche la révolution de la chimie synthétique

Environ un tiers de toutes les exportations de SWISS proviennent de découvertes fondamentales en chimie de synthèse. Certains médicaments et parfums, ainsi que des produits alimentaires et agricoles, et même la célèbre couleur rouge de Ferrari, sont dérivés de nouvelles structures moléculaires inventées par des scientifiques suisses.
 
Les chimistes de l'UNIGE viennent de découvrir que des liaisons chimiques basées sur l'antimoine, un élément oublié au bas de l'onglet périodique, produisent de nouveaux catalyseurs puissants qui peuvent être utilisés pour stimuler la transformation d'une molécule de l'intérieur. Ces liaisons complètent les interactions existantes telles que les liaisons hydrogène classiques ou les liaisons chalcogènes plus récentes avec le soufre.
 
Cette découverte conduira à la création de matériaux innovants. Il a déclenché une petite révolution dans le monde de la chimie de synthèse, qui avait toujours cru qu'il y avait une limite au nombre de liaisons possibles pour construire de nouveaux catalyseurs.
 
Plus d'infos

Contact : Vassil KOLAROV, Agent de Liaison Scientifique (ALS) pour la Suisse : v.kolarov@wbi.be