Vous êtes ici

Les cellules de tumeurs cérébrales affectées par le blocage d’un enzyme

Une étude menée par les chercheurs de l’Université d’Uppsala, en collaboration avec les universités de Brisbane et de Haifa, ouvre la voie à un nouveau type de traitement pour les patients souffrant de médulloblastome, un cancer du cerveau affectant particulièrement les enfants. Les chercheurs se sont intéressés aux molécules qui constituent le cerveau, les protéoglycanes, et qui sont dégradées par une enzyme appelé héparanase.
Leur étude a démontré que les cellules tumorales du médulloblastome, de même que d’autres cancers infantiles du cerveau, ont besoin de cette enzyme afin de dégrader les protéoglycanes et d’envahir le tissu cérébral sain. Les chercheurs ont ainsi découverts de beaucoup plus importantes quantités d’héparanase dans le cerveau des enfants souffrant de cancer que dans des cerveaux sains. Ils sont, par la suite, parvenus à provoquer la mort des cellules cancéreuses in vitro en bloquant cette enzyme et ont obtenu une réduction de 80 % de la taille des tumeurs lors d’expériences menées sur des souris.
L’équipe de chercheurs suédois responsables de cette découverte appartient au SciLifeLab, une institution dont WBI a soutenu de manière importante les collaborations au cours des dernières années avec les universités de Fédération Wallonie Bruxelles, et en particulier avec le GIGA de l’ULg.
 
Plus d'infos

Contact : Henri SPRIMONT, Agent de liaison scientifique pour les pays nordiques: h.sprimont@wbi.be