Vous êtes ici

Des chercheurs brésiliens créent un modèle pour évaluer la possibilité de vie sur la lune de Jupiter

"Europe", la lune gelée de Jupiter est l’une des principales cibles de l’intérêt de l’Astrobiologie, en tant que potentiel environnement habitable du Système Solaire. En effet, "Europe" dispose en dessous de sa couche de glace, d’un océan d’eau liquide de plus de 100 kilomètres de profondeur. Une importante source d’énergie, résultant de l’interaction gravitationnelle avec Jupiter maintient l’eau chauffée.
 
La NASA planifie à cet égard une mission, probablement dans la décennie de 2030, afin d’étudier l’habitabilité et les indices d’activité biologique dans l’océan liquide du satellite. Une recherche théorique, centrée sur l’évaluation de l’habitabilité microbienne sur "Europe", à partir de données récoltées dans des environnements terrestres similaires a été réalisée par un groupe de chercheurs brésiliens.
 
Le contexte terrestre a pu être trouvé dans la mine d’or de Mponeng en Afrique du Sud, située à 2,8 km de profondeur et où pour la première fois, un écosystème subsistant directement sur base de l’énergie nucléaire a pu être observé. L’étude a démontré de manière consistante, que l’existence de matière radioactive, en quantités réalistes, serait une base propice à la vie sur cette lune. L’hypothèse est un thème important à étudier dans le cadre d’une éventuelle mission spatiale sur la lune de Jupiter.
 
Plus d'infos

Contact : Julie DUMONT, Agent de liaison scientifique au Brésil : j.dumont@wbi.be