Vous êtes ici

Des chercheurs de l'Université Laval découvrent des molécules uniques dans le Nord québécois

Dans une étude parue dans le Journal of Natural Products, des chercheurs de l'Université Laval et de l'Université de Genève font état de leur découverte de deux molécules jamais répertoriées dans une espèce de lichen vivant dans le Nord du Québec. 
 
Ces molécules, qui n'avaient jusque-là jamais été isolées, détiennent des propriétés antibactériennes qui pourraient s'avérer utiles pour lutter contre certains problèmes buccaux tels que la carie dentaire et les maladies parodontales.
 
Plus d'infos
 
Contact WBI: Délégation Wallonie-Bruxelles à Québec
rue De Buade 43 Bureau 520
Québec Québec G1R 4A2
Canada