Vous êtes ici

L’IMT Mines Alès développe un casque de réalité virtuelle au service des malvoyants

Des maladies dégénératives de l’œil comme le glaucome et la rétinite pigmentaire ont comme symptômes une perte progressive de la vision périphérique et une forte sensibilité aux changements de lumière. Depuis 2013, l’IMT Mines Alès et l’Institut ARAMAV de Nîmes ont mis ensemble leurs expertises pour essayer de pallier à ces déficiences dans le cadre du projet AUREVI.
 
Les équipes d’AUREVI ont développé un casque de réalité virtuelle qui permet de mieux contrôler la lumière. Des algorithmes permettent de traiter l’image externe en maintenant la luminosité constante pour les yeux du patient. Les images sont ainsi renvoyées par des caméras sur les écrans du casque. Ce dispositif devrait donc permettre de remplacer les lunettes noires qui sont actuellement portées par les patients atteints de glaucome ou rétine pigmentaire.
 
Parmi les aspects qui restent à améliorer dans cette technologie, il y a le temps de décalage entre ce qui serait normalement perçu à l’extérieur et l’affichage sur l’écran du casque.

Pour plus d'informations