Vous êtes ici

Un navire de recherche est utilisé afin de mesurer les dommages causés par la boue toxique issue de la rupture d'un barrage dans le Minas Gerais

La Marine brésilienne a débuté un travail d'exploration de la zone affectée par la boue toxique du désastre environnemental de Mariana dans le Minas Gerais. Le Navire de Recherches Hydrocéanographique (NPqHo) Vital De Oliveira, lequel est doté d'équipements de dernière génération et de trois laboratoires d'analyses, réalisera une première cartographie des zones touchées et collectera des données afin de qualifier et quantifier l'impact des dommages environnementaux.
 
Le navire embarquera 130 professionnels, parmi lesquels les militaires de la Marine brésilienne et des chercheurs de diverses universités fédérales, pour vérifier quelles séquelles les résidus de minération, qui ont un taux élevé de métaux lourds, peuvent causer sur la faune, la flore et la communauté de Linhares (Espirito Santo), la plus atteinte à ce jour.
 
Plus d'infos
 
Contact: Julie DUMONT, Agent de liaison scientifique de WBI pour le Brésil, als.brazil@gmail.com