Vous êtes ici

Nouveaux matériaux pour des batteries durables et à faible coût

Le liquide d'électrolyte dans les batteries en aluminium est extrêmement agressif et corrode l'acier inoxydable, et même l'or et le platine. Par conséquent, les scientifiques recherchent des matériaux résistants à la corrosion pour les parties conductrices de ces batteries.
 
Les scientifiques de l'ETH Zurich et de l'Empa ont trouvé ce qu'ils recherchent dans le nitrure de titane, un matériau céramique qui présente une conductivité suffisamment élevée. Un autre nouveau matériau trouvé par les scientifiques peut être utilisé pour l'électrode positive (pôle) des batteries en aluminium. Alors que l'électrode négative de ces batteries est en aluminium, l'électrode positive est généralement en graphite.
 
Les nouveaux matériaux qu'ils ont trouvés rivalisent avec le graphite en termes de quantité d'énergie qu'une batterie est capable de stocker. Le matériau en question est le polypyrène, un hydrocarbure ayant une structure moléculaire en forme de chaîne (polymère).
 
Plus d'infos

Contact : Vassil KOLAROV, Agent de Liaison Scientifique (ALS) pour la Suisse: v.kolarov@wbi.be