Actualités

Maroc : Participer à l’amélioration globale de la santé maternelle et infantile

Pour illustrer le rayonnement de la coopération académique et scientifique des établissements d’enseignement supérieur de Fédération Wallonie-Bruxelles, l'ARES présente des projets de recherche ou de formation sélectionné en 2020.

Direction le Maroc, avec une recherche sur le contrôle durable de la morbidité et la mortalité d’origine infectieuse chez le couple mère-enfant au Maroc. Cette recherche est dirigée par Mostafa Chamekh (ULB) et Rachid Saïle (Université Hassan II de Casablanca).
 
Au Maroc, les maladies infectieuses représentent une des causes principales de la mortalité infantile et maternelle.
Le Ministère de la santé en a fait l’une des priorités de son « Plan Santé 2025 ». Afin de combler les lacunes quant à la recherche sur les maladies infectieuses chez le couple mère-enfant, ce projet renforce la capacité des actrices et acteurs marocains concernés à mener une investigation prospective interventionnelle. Celle-ci permet de générer des données scientifiques précises selon une approche multidisciplinaire impliquant différents actrices et acteurs du domaine de la santé.
 
L’ensemble de ces informations sera déterminante pour l’implémentation d’une stratégie de prévention durable. Le projet participe aussi à la création d’un pôle d’excellence régional pour améliorer la prise en charge thérapeutique du couple mère-enfant.
 
Mostafa Chamekh, professeur à l'ULB, explique l’origine de ce projet, ses objectifs et l’impact qu’il espère obtenir.
 

 
Retrouvez plus d'actualités de l'enseignement supérieur en Fédération Wallonie-Bruxelles sur le site de l'ARES.

Dernière mise à jour
09.09.2020 - 10:25
Retour