Actualités

Opération "Paniers Ramadan" au Sénégal

Dans le contexte de la crise sanitaire liée à la pandémie mondiale, le programme Jigeen Ñi Tamit a adapté ses activités au Sénégal et a développé un plan de riposte au Covid-19.

Pour poursuivre l’appui aux entreprises et saisir l’opportunité de la période faste du ramadan, il a imaginé une opération "Paniers Ramadan", constituant la première phase du plan de riposte.

Tout en permettant aux bénéficiaires de poursuivre leurs activités économiques, ces paniers présentaient leurs produits sous un nouveau format. Une vingtaine d’entreprises performantes ont été sélectionnées pour fournir les articles composant les paniers de Dakar, Thiès et Mbour. Ce découpage a été décidé afin de satisfaire différentes clientèles, celle de Dakar étant plus exigeante et diversifiée. Les paniers de Mbour et Thiès étaient constitués exclusivement de produits provenant de leur localité.

Deux formats de paniers ont été proposés, un "Ndogou", destiné à la rupture du jeûne, et un "complet", comprenant quelques produits céréaliers, nécessaires à la composition des repas du soir. La composition des paniers se voulait diversifiée, proposant des produits locaux, sains et qui contribuent à renforcer le système immunitaire dans le contexte du covid. Parmi ceux-ci, on trouvait des sirops, confitures, granulés, tisanes, ainsi que des fruits, légumes et coques séchés. Des céréales ont également été intégrées à l’offre, car même si celles-ci ne font pas partie des 3 filières du programme, elles rentraient dans la tradition des composantes attendues et rendaient les paniers attrayants.

En réponse à la crise sanitaire, certaines entrepreneures ont développé des innovations afin de renforcer le système immunitaire, comme par exemple un jus d’eucalyptus menthe gingembre citron, qui peut se boire chaud ou froid. Dans la même optique, de l’huile essentielle de citron ou d’eucalyptus, connue pour ses vertus thérapeutiques, ainsi que des graines de moringa, merveilleuses purificatrices d’eau, ont été ajoutées dans le panier à titre d’échantillons gratuits.

Cette première édition de l’opération "Paniers Ramadan" fut une réussite, malgré de nombreuses difficultés liées au contexte de la pandémie, comme les restrictions de déplacement dans le pays. Au total, 137 paniers ont été vendus pour un total de 2.250.000 FCFA, soit près de 3.500€. La plupart a été vendue via Seneproduits, un partenaire commercial pour l’occasion, et à des entreprises dans le cadre de leur politique RSE.

Les objectifs fixés ont été atteints, même dépassés, et l’initiative a été saluée par les entrepreneures. Marie Ka, fondatrice du CST agro, confie : "Cette opération a été une bouée de sauvetage, parce que non seulement nous n’avions pas d’activité, nous avions réduit le nombre d’employés, mais grâce à vous nous avons repris et nous avons pu vendre nos produits".
 
L’opération a également eu d’autres effets. Mariama Dème, fondatrice de Batouly, en pointe plusieurs : "Nous avons apprécié la méthode inclusive, car chacune des entrepreneures a participé, ce fut une belle expérience synergique dans un contexte particulier. Nous avons beaucoup de retours positifs de clients et de commandes. Cela nous a aussi poussés à une meilleure organisation des stocks en réalisant que des commandes pouvaient survenir à tout moment et que nous devons toujours être prêtes pour satisfaire une demande".

Le programme Jigeen Ñi Tamit est mis en œuvre par l’APEFE en partenariat avec le Ministère de la Femme, de la Famille, du Genre et de la Protection des Enfants et financé par la Coopération belge au Développement (DGD).

Dernière mise à jour
08.07.2020 - 12:39
Retour