Actualités

Remise de kits BPH à la nouvelle cohorte - Sénégal

Début octobre, les nouvelles bénéficiaires du programme Jigeen Ñi Tamit au Sénégal ont reçu des kits de bonnes pratiques d’hygiène ainsi que des labo-mobiles. Un nouveau pas en avant pour des produits de qualité !

La première vague de la seconde cohorte de bénéficiaires du programme a été sélectionnée : 15 nouvelles entrepreneures font désormais partie du programme, pour un total actuel de 60 bénéficiaires. Elles ont d’ores et déjà bénéficié de formations en gestion et trésorerie ainsi qu’en bonnes pratiques d’hygiène. Afin de les encourager à appliquer les connaissances acquises lors de ces formations, des kits de bonnes pratiques d’hygiène ainsi que des labo-mobiles leur ont été remis la semaine passée.

Une délégation du programme s’est d’abord rendue à Thiès pour la remise de ces kits aux bénéficiaires de la filière fruits et légumes dans ce département. L’équipe s’est ensuite dirigée vers Mbour, puis Dahra le lendemain. Les 15 entreprises sont désormais équipées pour assurer leurs activités dans les meilleures conditions possibles !

Les kits BPH comprennent l’ensemble des outils et produits nécessaires pour garantir une hygiène drastique des unités de transformation : balais, éponges, produits de nettoyage, gants, charlottes, masques, etc. Des labo-mobiles ont également été remis à chaque entreprise. Il s’agit de petits appareils de mesure permettant une parfaite maîtrise du processus de transformation avec des produits de qualité à la clé. On y trouve un thermomètre, une balance, un pH-mètre et un réfractomètre. Ce dernier outil mesure directement la quantité de sucre dans le produit, afin de respecter les normes et offrir un produit équilibré.

Les entrepreneures étaient ravies de recevoir ce matériel. Marie Ka du GIE Feldé tenait particulièrement à remercier l’équipe du programme : "ça me va droit au cœur, c’est vraiment très important pour moi. Le programme Jigeen Ñi Tamit nous donne de réelles opportunités, avec les accompagnements techniques et le matériel. C’est une première pour moi, je n’ai jamais eu d’accompagnement de ce type. Il n’y a rien de mieux que d’avoir des kits d’hygiène dans nos unités ! J’apprécie tout particulièrement les labos mobiles, car ce sont des outils très chers et de manière générale on investirait davantage dans d’autres choses comme de la matière première (sucre, bouye…) plutôt que ce type d’outil. Je suis vraiment très contente !"

Le programme Jigeen Ñi Tamit, mis en œuvre par l’APEFE en partenariat avec le Ministère de la Femme, de la Famille, du Genre et de la Protection des Enfants (MFFGPE), est financé par la Coopération Belge au Développement (DGD).

Dernière mise à jour
24.10.2020 - 16:12
Retour