Vous êtes ici

7ème édition du KIKK Festival

 - cliquer pour agrandir
(c) J. Van Belle - WBI
Du 2 au 4 novembre, Namur accueillait la 7e édition du KIKK Festival. Organisé chaque année en Wallonie, ce festival de renommée international donne l’occasion au plus grand nombre de découvrir et de célébrer les cultures numériques et créatives.

À la croisée des arts visuels, de la musique, de l'architecture, du design et des médias interactifs, le KIKK Festival explore les implications économiques et artistiques des nouvelles technologies. Pour cette 7e édition, l’évènement offrait une programmation autour des « invisibles narratives », s’intéressant ainsi aux conteurs des temps modernes qui utilisent les nouveaux médias pour partager leurs récits de l’invisible. Pendant trois jours, plus de 10 000 visiteurs venus du monde entier se sont pressés dans les rues de Namur pour découvrir cette thématique à travers un vaste de choix d’activités.  
 
Comme chaque année, le KIKK Festival proposait une multitude d’évènements et de rencontres un peu partout dans le centre de la capitale wallonne. Le cœur de tout cet écosystème était indéniablement le KIKK Market, qui se profilait comme une « vitrine de projets innovants et technologiques développés par des startups, artistes, makers ou entrepreneurs belges et internationaux, […] un espace de démonstration et de vente ». Tant les participants et exposants belges que les délégations étrangères invitées par Wallonie-Bruxelles International (WBI) – notamment bordelaises et bavaroises – étaient mis à l’honneur dans cet espace dynamique.  
 
Parallèlement au KIKK Market, des workshops, des panels de discussions, un Little KIKK – espace dédié aux enfants –, des conférences, des KIKK parties et des expositions ont ponctué et transformé la ville de Namur, devenue pour l’occasion un véritable musée à ciel ouvert. Parmi ces dernières, on retiendra les installations de Lawrence Malstaf, un artiste belge qui a particulièrement marqué les esprits en emballant des figurants sous cellophane et en les alignant dans des lieux inédits, comme l’église Notre-Dame d’Harscamp. 
 
Pour la seconde fois dans l’histoire du festival namurois se sont déroulés les KIKK Belfius Awards. Cette remise de prix, présidé par l’Administratrice générale de l’AWEX, Madame Pascale Delcomminette, était l’occasion pour le KIKK Festival et ses six partenaires actifs dans le domaine des startups de récompenser des startups wallonnes et internationales. Les KIKK Belfius Awards récompensent les startups digitales les plus innovantes et créatives en leur accordant un prix, un label de qualité et une visibilité. 
 
Les deux premières récompenses, le Prix Digital Startup (10.000 euros) et le Prix Startup Wallonia (7500 euros), ont été décernées respectivement aux startups MySkillCamp et ALX Systems, tandis que le troisième prix, le Wallonia Export, était attribué à cinq startups – Abrakam, Osimis, Phasya, Selinko et ThingsPlay – leur offrant la prise en charge de leur participation à un salon AWEX ou une consultance auprès d’un spécialiste en commerce extérieur ou des Hotspots Digital Wallonia International. Les deux derniers prix, le Prix Maker (5000 euros) et le Prix Music Tech, ont quant à eux été accordés aux startups Wattsonyou et Mod Duo. 
 
L’édition 2017 du KIKK Festival innovait également en présentant un KIKK Pro Village pour la toute première fois. Cet espace de networking VIP donnait l’occasion de résauter avec des personnes triées sur le volet. Le Pro Village offrait aux participants la chance de côtoyer de manière plus personnelle, aux travers de rendez-vous B2B coordonnés par le réseau EEN et de moments de réseautage, des invités venus de pas moins de quarante-huit pays différents.  
 
Cette édition du KIKK Festival s’est aussi démarquée des éditions précédentes en organisant un KIKK Reboot à Liège le 7 novembre. Cette soirée, basée sur la thématique des Smart Cities, a permis aux participants de revivre l’expérience inspirante du KIKK à travers des conférences et des débats avec, notamment, l’intervention de l’architecte belge Vincent Callebaut
 
Plus d'infos