Vous êtes ici

La couture belge selon Carine Gilson

La couture belge selon Carine Gilson - cliquer pour agrandir
En attendant l'ouverture, en juillet prochain, de l'expo célébrant ses 30 ans de carrière, nous avons choisi de revenir sur la carrière de Carine Gilson, une orfèvre de la dentelle.

Il y a 30 ans, toute juste diplômée de l’académie d’Anvers, Carine Gilson acquière un atelier bruxellois spécialisé dans l’incrustation de dentelle menacé de fermeture. Quatre ans plus tard, après s’être formée au côté d’artisans chevronnés, elle lance sa marque éponyme. Très vite, sa Maison se fait une place de choix sur le marché des dessous féminins de luxe.
 
En marge des collections vendues par le biais de ses enseignes propres (à Bruxelles, Londres, Paris et Taipei) et dans une sélection de prestigieuses boutiques multimarques (Le Bon Marché, la Rinascente, Barneys NY, Harvey Nichols à Ryadh…), la créatrice basée à Bruxelles a choisi de capitaliser sur le savoir-faire de son atelier pour lancer une ligne de robes et tenues du soir sous le signe des belles matières. Quelques mois après l’inauguration, boulevard de Waterloo à Bruxelles, d’un flagship store sous la forme d’un boudoir de luxe, déclinaison plus-que-parfaite de l’identité de sa Maison, Carine Gilson entend bien poursuivre son aventure en incarnant plus que jamais le meilleur de l’excellence et de l’authenticité belge.
 
Aujourd’hui, ses pièces uniques en soie de Lyon et dentelle de Coudray sont encore élaborées à Bruxelles dans le respect d’un savoir-faire unique qui s’exporte dans le monde entier.
 
 

Dernière mise à jour

22/05/2019

Service

Tags

Mode

Pays

Belgique

Continent

Europe