Vous êtes ici

Découvrir le Centre d'interprétation "Plugstreet 14-18 Experience"

Le Centre d'interprétation "Plugstreet 14-18 Experience" - cliquer pour agrandir
Le Centre d'interprétation "Plugstreet 14-18 Experience"
Ouvert depuis novembre 2013, le Centre d'interprétation "Plugstreet 14-18 Experience" retrace les événements de la guerre 14-18 vécus dans la région. Le Centre accueille des touristes anglo-saxons, allemands, français...

"Plugstreet 14-18 experience"

 

Le Centre d'interprétation "Plugstreet 14-18 experience" est implanté dans les bois de Ploegsteert (Comines - Warneton). C’est une structure semi-souterraine avec un espace scénographique de 400m2  muni d’un équipement high tech qui emmène le visiteur à une découverte interactive inédite. Il s’agit d’une évocation claire, détaillée de la Première Guerre mondiale dans une région dévastée par les combats, où la cohabitation entre les militaires et les civils de la région a duré  4 ans.

Partenariat

Parmi les partenaires étrangers on relève les suivants : le Commenwealth War Graves Commission, le Gouvernement australien, département des vétérans, Interreg IV, Interreg III.
 

Site de mémoire

 
Situé au sud du Saillant d’Ypres, Ploegsteert est un site unique de mémoire. Dans un rayon de 2 kilomètres, on y trouve 13 cimetières de la Commonwealth War Graves Commission (20 au total sur l'entité de Comines-Warneton), des éléments de mémoire (mémorial et plaques commémoratives), quelque 35 structures en béton (abris, postes de commandement, postes de secours, etc.), trois cratères et les ruines du Château Breuvart.
 

Trêve de Noël

 
À quelques pas du centre d’interprétation, au lieu-dit "Saint-Yvon" (Warneton), s’est déroulée, à la veille de Noël 1914, une trêve entre troupes allemandes et britanniques pour fêter Noël en paix. Au cours de cette trêve de Noël, les armées pouvaient apercevoir, de part et d’autre des tranchées, des petits feux allumés dans la nuit pour représenter l’esprit de Noël. Des échanges de présents, de nourriture, d’alcool, d'insignes et de divers objets marquent ce moment privilégié. Une partie de football disputée entre Britanniques et Allemands concrétisera cette fraternisation qui se prolongera jusqu’au début de janvier 1915. Un pari osé puisque tout fraternisation avec l’ennemi était punie... Sur ce lieu, une croix a été dressée en 1999, en souvenir de cet évènement survenu dans le no man’s land du "Saint Yvon".