Vous êtes ici

Visite du Ministre-Président de Wallonie-Bruxelles au Burundi

Le Ministre-Président Rudy Demotte en visite au Burundi - cliquer pour agrandir
Le Ministre-Président Rudy Demotte en visite au Burundi
Du 20 au 23 octobre, le Ministre-Président Rudy Demotte emmenait une délégation en visite officielle au Burundi. C'est un des pays prioritaires de la coopération de Wallonie-Bruxelles.

Coopération Wallonie-Bruxelles/Burundi

 
Le Ministre-Président de la Fédération Wallonie-Bruxelles, de la Wallonie, Rudy Demotte, a rencontré le deuxième Vice-Président de la République du Burundi, Monsieur Gervais Rufyikiri.  Les discussions ont porté sur l’excellente coopération entre le Burundi et Wallonie-Bruxelles, la situation politique du pays et des droits de l’homme.

Le programme comportait l’inauguration du Centre d’Enseignement des Métiers de Muramvya. Le but du Centre est l'apprentissage annuel par 180 élèves  des techniques de base de métiers comme  :  la soudure, la menuiserie, la maçonnerie, la couture, la plomberie, l’hôtellerie,… et  les aides destinées à s’insertion sur le marché du travail.

Le Ministre-Président a aussi assisté à l’inauguration d’une pharmacie et d’un centre de santé connexe. Ce projet est le fruit d’un travail de longue haleine mené par la Mutualité socialiste du Hainaut Occidental  en collaboration avec les mutuelles des caféiculteurs. Une table ronde portait sur les difficultés liées à la privatisation du secteur.

Une visite du Centre de formation en kinésithérapie figurait également au programme. Les soins de kinésithérapie et de réadaptation médicale sont essentiels au Burundi  comme dans toute l’Afrique. Depuis 2008, une vingtaine de kinésithérapeutes sont en formation à Cotonou avec l’appui de Wallonie-Bruxelles international (WBI), l'APEFE, et l’UCL.
 
La Maison des Femmes de Bujumbura (MFB),  qui reçoit l'aide de WBI, accueille des femmes victimes de violences sexuelles. Elles y trouvent un refuge et une formation. Celle-ci consiste en une formation au micro-crédit pour des activités de culture (riz) de vente (lait, beignets, petite restauration). 
 
Les secteurs principaux de la coopération portent sur : la bonne gouvernance, la société civile, la culture, la formation professionnelle et technique