Vous êtes ici

Wallonie-Bruxelles commémore le Centenaire de la Première Guerre Mondiale

 - cliquer pour agrandir
En 2014, Wallonie-Bruxelles sensibilise le grand public, les jeunes générations, les pays étrangers à l'impact du conflit. De nouvelles connaissances historiques renforcent le rôle crucial de la partie francophone du pays.

Les historiens de la Grande Guerre ne cessent de souligner le caractère inaugural de ce conflit, véritable matrice du 20e siècle et de ses violences extrêmes. Les pratiques de violence sur les champs de bataille ont dépassé toutes les limites, dès 1914 et jusqu’à 1918. Le prix attaché à la vie humaine s’est effondré au sein de toutes les sociétés engagées dans le conflit, entraînant un processus de "brutalisation" auquel même les civils n’échapperont pas et dont les conséquences ont largement dépassé la fin du conflit. Le bilan est épouvantable : la Grande Guerre a fait près de 10 millions de morts.
La Belgique francophone a de multiples raisons de commémorer le centenaire de la Grande Guerre sans haine pour l'Allemagne, mais en s'inscrivant dans ce passé national belge auquel sa population a apporté sa contribution , en contrant son avancée vers la France et son ancien empire. Les Gouvernements de Wallonie-Bruxelles  (Wallonie & Fédération Wallonie-Bruxelles) ont opté pour un plan d'action 2012-2019
 

Cinq thématiques pour cerner la guerre :

  • les combats d’août-octobre 1914 ;
  • les violences contre les civils ;
  • les combats dans les tranchées de la guerre de positions ;
  • la Belgique occupée ;
  • l’après-guerre et l’impact d’un conflit qui influence encore notre présent.

 

Une triple approche pour Wallonie-Bruxelles :

  • une série d'actions fédératives et de communication ;
  • des actions spécifiques ;
  • la coordination, la promotion et le soutien des actions projetées par les multiples partenaires (pouvoirs locaux, opérateurs privés ...).

Plus d'infos : commémorer 14-18, tourisme mémoriel

Dernière mise à jour

24/07/2014

Pays

Belgique

Continent

Europe