Vous êtes ici

Émissions diesel plus propres

La combustion du carburant dans les moteurs diesel libère des oxydes d'azote, qui sont nocifs pour l'homme. Par conséquent, l'industrie automobile a mis au point une technique qui réduit ces émissions jusqu'à 90%.
L'ammoniac gazeux est ajouté à l'échappement, et à travers le catalyseur, il réagit avec les oxydes d'azote pour produire de l'azote et de l'eau, deux substances inoffensives. Cependant, ce processus ne fonctionne pas correctement à des températures inférieures à 200 degrés Celsius, ce qui signifie que les émissions restent élevées pendant les premières minutes d'un voyage.
 
Pour trouver une solution à ce problème, les chercheurs de l'Institut Paul Scherrer ont éclairé le matériau catalytique avec des rayons X hautement concentrés et ont utilisé une spectroscopie résolue dans le temps pour bien comprendre le processus. Ils ont trouvé qu'en fonction de la température, différentes quantités d'ammoniac sont nécessaires pour obtenir une élimination optimale de l'oxyde d'azote.
 
Plus d'infos
 
Contact : Vassil KOLAROV, Agent de liaison scientifique (ALS) pour la Suisse : v.kolarov@wbi.be