Vous êtes ici

Le Fraunhofer IPA développe des nouveaux super-condensateurs pour les véhicules électriques

Le projet européen "ElectroGraph" piloté par l'Institut Fraunhofer pour les technologies de production et d'automatisation (IPA) de Stuttgart (Bade-Wurtemberg) s’est fixé pour objectif d’augmenter la fiabilité des super-condensateurs en augmentant leurs capacités de stockage d’énergie d’une batterie électrochimique.
 
Techniquement, l'énergie est stockée sous forme de particules chargées et rattachées à l'électrode. Pour cette application spéciale, des électrodes légères avec une plus grande surface utilisable ont été développées. Le graphène semble adapté en tant que matériau d'électrode, en remplacement du charbon actif généralement utilisé dans les super-condensateurs. L'espace entre les électrodes est rempli d'un électrolyte liquide, et plus précisément d'un liquide ionique. La combinaison électrode de graphène/liquide ionique serait idéale pour opérer à haut voltage.
 
Des tests ont prouvé une augmentation de la capacité de stockage de ces électrodes de 75% par rapport aux dispositifs actuellement commercialisés. La commercialisation de ces nouveaux condensateurs allégera la sollicitation globale de la batterie, dont la taille pourra alors être réduite.
 
Plus d’infos 
 
Contact WBI: Mathieu Quintyn, Agent de liaison scientifique de WBI pour l’Allemagne – m.quintyn@wbi.be