Vous êtes ici

Grand progrès dans l’isolation des bâtiments

Traditionnellement, les couches isolantes sont appliquées sur les murs finis. Cependant, de plus en plus de briques auto-isolantes sont utilisées, ce qui permet d'économiser à la fois les étapes de travail et les coûts comme d'ouvrir de nouvelles possibilités architecturales. Les briques isolantes offrent un compromis réalisable entre les propriétés mécaniques et thermiques et elles conviennent également pour les bâtiments à plusieurs étages.
 
Ces briques sont déjà disponibles sur le marché dans de nombreux modèles. Leurs valeurs de conductivité thermique diffèrent en fonction de la structure et du matériau de remplissage. Afin d'atteindre les valeurs d'isolation des murs avec des couches isolantes séparées, les briques isolantes sont généralement considérablement plus épaisses que les briques normales.
 
Une équipe de chercheurs de l'Empa y a récemment intégré un Airgel : un solide très poreux avec de très hautes propriétés d'isolation thermique pouvant supporter des températures allant jusqu'à 300 ° C. Néanmoins, le matériau n’est pas neuf pour les chercheurs, qui l'ont déjà utilisé pour développer un enduit isolant de haute performance permettant, entre autres, de rénover énergiquement les bâtiments historiques sans en affecter l'apparence.
 
Plus d'infos
 
Contact : Vassil KOLAROV, Agent de liaison scientifique en Suisse : v.kolarov@wbi.be