Actualités

Brexit: quelles conséquences pour vous?

© Fotolia
© Fotolia

Brexit : quelles conséquences pour vous?

Depuis le 31 janvier 2020, le Royaume-Uni ne fait plus partie de l'Union européenne. L’UE et le Royaume-Uni ont toutefois négocié un accord de retrait ordonné puis un accord de coopération, appliqué depuis le 1er janvier 2021, qui définit les termes d'une nouvelle relation entre les parties et dont les principales conséquences pour vous sont abordées ici.  

Pour des informations complémentaires, voir le portail fédéral (questions de visa, sécurité sociale, emploi et permis de travail, ...), celui de l’AWEX (entreprises et exportation) et le site de la Commission européenne.

Pour toute question, et pour vous épauler dans toutes vos démarches en anglais, nous sommes à votre disposition à l’adresse brexit@wbi.be.

L'information présentée sur cette page est régulièrement mise à jour en fonction de l'actualité politique (dernière mise à jour: le 30 novembre 2021).

 

Je suis…

 

Étudiant

J'étudie actuellement au Royaume-Uni grâce au programme Erasmus+

Si vous êtes actuellement en mobilité au Royaume-Uni grâce au programme Erasmus+, rien ne change jusqu'à l'échéance de votre bourse.


Je prévois un séjour d'études au Royaume-Uni

Cette section concerne la mobilité non-diplômante ou de crédit (de type Erasmus). Si vous souhaitez entreprendre un cycle d'études (mobilité diplômante), voyez la section ci-dessous.

Si votre candidature à une mobilité Erasmus+ a été acceptée avant le 31 décembre 2020, vous bénéficierez des conditions du programme jusqu'à la fin de votre mobilité. Par ailleurs, vous pouvez encore introduire de nouvelles demandes de mobilité et bénéficier d'une bourse jusqu'en mai 2023, pour autant que votre établissement et son partenaire britannique aient demandé une extension de leur convention de subvention et que votre établissement dispose encore de fonds provenant de la programmation Erasmus+ 2014-2020. Renseignez-vous auprès du responsable Erasmus+ de votre établissement.

À terme, une participation du Royaume-Uni au programme n'étant pas prévue pour la période 2021-2027, vous devrez recourir à des dispositifs indépendants de ce cadre pour financer votre mobilité. Le gouvernement gallois a ainsi annoncé le 21 mars 2021 la mise en place de l'International Learning Exchange, ambitieux programme d'échange qui, au contraire du programme Turing réservé aux étudiants britanniques, financera aussi la mobilité vers le Pays de Galles. Par ailleurs, des réflexions sont actuellement en cours pour vous permettre d'accéder, indépendamment du programme Erasmus+, au Fonds d’Aide à la Mobilité Étudiante (FAME), dispositif de soutien financier à la mobilité de crédits proposé par la Fédération Wallonie-Bruxelles. À nouveau, renseignez-vous auprès du responsable Erasmus+ de votre établissement afin d’obtenir de plus amples informations.

Pour tout séjour d'études de moins de six mois, vous restez exempté de visa en tant que simple visiteur. Les stages, sauf dans les disciplines médicales, ne sont toutefois pas permis sans visa.

Pour le troisième cycle, WBI propose un programme de bourses d’excellence permettant de suivre une formation doctorale ou postdoctorale à l’étranger.


Je souhaite entreprendre des études au Royaume-Uni

Cette section concerne la mobilité diplômante. Si vous souhaitez vous rendre en séjour d'études (mobilité non-diplômante ou de crédit, de type Erasmus), voyez la section ci-dessus.

Selon le nouveau système à points, vous pouvez depuis le 5 octobre 2020 demander un visa étudiant en démontrant que vous avez reçu une offre d'un établissement d'enseignement reconnu, que votre connaissance de l'anglais est suffisante (niveau B2), et que vous avez les moyens de subvenir à vos besoins pendant au moins neuf mois au Royaume-Uni: un minimum de 9.207£ (~10.000€), à l'exception de Londres où la somme minimale s'élève à 12.006£ (~13.500€). En outre, si vous êtes mineur(e), vous devez fournir une autorisation parentale et démontrer que votre hébergement est assuré. La procédure s'effectue via une application mobile et coûte 348£ (~400€), auxquels il faut ajouter un forfait sanitaire (Immigration health surcharge, ou IHS) de 470£ (~530€) qui est toutefois remboursable. Pour postuler, rendez-vous sur ce site du gouvernement britannique.

Après l'obtention de votre diplôme, vous pourrez, dès le 1er juillet 2021, postuler à un visa temporaire de deux ans (graduate visa) vous permettant de trouver un travail au Royaume-Uni.

Si vous avez débuté vos études lors de l’année académique 2020-2021, vous bénéficierez dans les universités anglaises des mêmes conditions que les étudiants britanniques pendant toute la durée de vos études: minerval réduit, même accès aux bourses et prêts. L’enseignement supérieur est une compétence partiellement dévolue au Royaume-Uni, mais les autorités écossaises, galloises et nord-irlandaises ont également assuré qu'un étudiant de l'UE ayant débuté ses études en 2020-2021 bénéficierait des mêmes conditions que les étudiants locaux pendant toute la durée de ses études.

À partir de l'année académique 2021-2022, vous serez considéré comme étudiant international dans les universités britanniques, ce qui impliquera un minerval majoré et la perte de l’accès avantageux aux bourses et prêts.

Vous trouverez plus de détails sur toutes ces questions sur cette page en français du gouvernement britannique.


Chercheur

Je participe actuellement à un projet de recherche soutenu par Horizon 2020

Rien ne change jusqu'au terme du projet.


Je souhaite me rendre au Royaume-Uni en tant que chercheur

Le Royaume-Uni continuera à être associé à de nombreux programmes de recherche européens, dont les programmes de recherche nucléaire (Euratom et Iter) et spatiale (Copernicus et TSS), ainsi que la plupart des volets d'Horizon Europe. Les négociations en cours visent à déterminer les conditions précises de cette association (certains projets sont par exemple ouverts aux pays tiers mais requièrent en plus la participation d'un nombre minimum de pays de l'UE). Les deux parties ont la volonté de conclure cet accord avec effet rétroactif, permettant ainsi de financer des projets créés dans l’intervalle entre les programmes Horizon 2020 et Horizon Europe.

Sur le plan des visas, le gouvernement britannique a déployé une voie rapide d'accès pour les chercheurs, via le programme "global talent". Vous devrez démontrer que vous êtes à la pointe ("leader") de votre domaine et vous acquitter de frais équivalents à environ 1.000€. Pour postuler, rendez-vous sur le site officiel du programme.

Pour un séjour de moins de six mois à des fins académiques, par exemple pour participer à un colloque, vous restez exempté de visa.


Acteur culturel

Programme Europe Créative

Si vous participez actuellement à un projet soutenu par le programme, rien ne change jusqu’au terme du projet.

Pour les projets soumis à partir de 2021, suite au retrait du Royaume-Uni, veillez à ce que votre projet continue à respecter les règles d’éligibilité du programme jusqu’au terme du projet, sans compter la participation du Royaume-Uni, celui-ci devenant pays tiers. Plus d’informations sur cette page de la Commission européenne (les critères d'éligibilité sont repris en détail au point 5 de ce document).


Je souhaite me rendre au Royaume-Uni en tant qu'artiste

Votre carte d'identité n'est désormais plus valable (depuis le 1er octobre 2021): un passeport est maintenant nécessaire. Pour les projets de moins de six mois non rémunérés localement vous êtes considéré comme simple visiteur (voir ci-dessous). Les prestations rémunérées de moins d'un mois sont également permises, à condition que vous soyez invité par une organisation britannique pour un projet dans votre domaine d'expertise. Des séjours rémunérés plus longs (jusqu'à six mois) sont permis pour certains festivals et autres évènements culturels majeurs, dont les organisateurs vous confirmeront la durée autorisée de votre séjour.

Dans les autres cas, vous devez faire une demande de visa, par exemple via le programme Global Talent pour les artistes reconnus, moyennant le parrainage d'un sponsor britannique et le paiement de frais divers s'élevant actuellement à 1.200€. Vous pouvez postuler ici.


Tax shelter

L'accord de partenariat a des conséquences sur les incitants financiers et déductions fiscales dans le cadre du Tax shelter. Les œuvres coproduites dans le cadre de la Convention européenne de coproduction continueront d’être éligibles au Tax shelter. Cependant, le Royaume-Uni ayant quitté l’Espace économique européen, les dépenses réalisées au Royaume-Uni n’entreront plus dans le calcul de la valeur de l’attestation Tax shelter pour tout projet conclu à partir de 2021.


Sportif:

  • Je suis sportif de la FWB et envisage de travailler au Royaume-Uni

    Pour les projets de moins de six mois non rémunérés localement vous êtes considéré comme simple visiteur (voir plus bas). Les prestations rémunérées de moins d'un mois seront également permises aux mêmes conditions.

    Dans les autres cas, vous devez faire une demande de visa. Vous devez pour cela être un sportif accompli, parrainé par un sponsor britannique et démontrer des moyens minimaux de subsistance: actuellement 1.270£ (~ 1.450€). Pour les séjours de moins d'un an, vous pouvez postuler au programme destiné aux travailleurs (créatifs et sportifs) temporaires (T5) et pour les séjours plus longs via le visa pour sportifs (T2) pour lequel vous devez en plus démontrer une connaissance élémentaire de l'anglais (niveau A1) et documenter vos voyages des cinq dernières années. Vous pouvez postuler ici.

  • Je suis un sportif britannique et envisage de travailler en Belgique

    Vous êtes admis au travail en Fédération Wallonie-Bruxelles, muni d’un simple passeport, pour des séjours limités à trois mois. Au-delà, vous devez demander un permis de travail. Vous pouvez postuler ici.


Touriste

Votre carte d'identité n'est désormais plus valable (depuis le 1er octobre 2021): un passeport est maintenant nécessaire. Pour les séjours de moins de six mois, vous n'avez toutefois pas besoin de visa. Munissez-vous simplement d'une documentation suffisante relative à votre séjour: transport, logement, activités.


Autres situations:

J'envisage de travailler au Royaume-Uni

Selon le nouveau système à points, travailler au Royaume-Uni est conditionné à l'obtention d'un visa qui dépendra de vos qualifications, de votre connaissance de l'anglais et du parrainage préalable d'une entreprise ou organisation britannique. Votre salaire annuel devra être supérieur à 25.600£ (~28.500€), seuil diminué si vous êtes détenteur d'un doctorat ou si une pénurie de main-d'œuvre existe dans votre profession.

Concernant vos qualifications professionnelles, si vous avez introduit une demande de reconnaissance avant le 1er janvier 2021, le résultat reste valable. Ce n'est plus le cas pour les demandes introduites à partir de 2021.

Concernant la reconnaissance de votre diplôme, rien ne change. Le mécanisme actuel de reconnaissance allégé dépend de la Convention de Lisbonne, qui relève du Conseil de l'Europe et de l'UNESCO (plutôt que de l'UE).

Pour plus d’information sur ces sujets, voir le portail fédéral et celui du SPF Emploi, Travail et Concertation sociale.


Je suis Britannique et prévois d’étudier en FWB

Vous trouverez toutes les informations nécessaires sur le site studyinbelgium.be. Pour vous aider à préparer votre séjour, voyez en particulier cette check-list (également disponible en anglais) qui vous aidera à trouver la bonne formation en Belgique francophone, à vous renseigner sur les critères d’admission et d’inscription, à obtenir une bourse d’études, à faire une demande de visa belge, à souscrire une assurance soins de santé et à trouver un logement.

Vous pourrez notamment financer votre mobilité de crédit en Belgique via le programme Turing.

Pour le troisième cycle, WBI propose un programme de bourses d’excellence permettant aux chercheurs étrangers de suivre une formation doctorale ou postdoctorale en FWB. Pour postuler rendez-vous ici.


N’hésitez pas à nous contacter:

Vous pouvez adresser toutes vos questions à brexit@wbi.be.

Jonathan Bangels | Chef de service Royaume-Uni: j.bangels[at]wbi.be
Fabienne Thirion | Conseillère diplomatique Brexit: fabienne.thirion[at]diplobel.fed.be
Simon Lambert | Agent de liaison académique et culturelle au Royaume-Uni: s.lambert[at]alac-wbi.be
Simona Palma | Chargée de projets locaux au Royaume-Uni: s.palma[at]awex-wallonia.com

 

Dernière mise à jour
30.11.2021 - 11:44
Retour